Retard et commémoration.

Retard et commémoration.

J’ai pas tenu mon engagement à l’hebdomadaire présence ici.

La vie impose son rythme, parfois, et va à contre courant de la simplicité, s’acharnant irrémédiablement à poursuivre sa route en avant, vers l’autre bord.

Puisqu’il est question , ces temps, de la mort de Gainsbourg il y a 25 ans, sachant que je n’aimais pas du tout ce bonhomme, je garde pourtant une chanson en mémoire qui me poursuit au point de ne jamais l’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *