Marcher …

Marcher …

Je n’aime rien tant que marcher. Tout simplement. Pour avoir ces dernières semaines souffert d’un genou, au point de ne pourvoir me déplacer qu’a minima, j’ai pris conscience du bonheur qu’offre cette toute simple possibilité; marcher.

Tisser sa toile…

Tisser sa toile…

Comme il est curieux, ce petit animal, en équilibre on ne sait sur quel pied, quelle patte, pour ainsi mettre en oeuvre sa toile, qu’ensuite les gouttes viennent alourdir et montrer aux yeux de tous.

Pour me voir avec elle, je lui tourne le dos …

Pour me voir avec elle, je lui tourne le dos …

Je suis tombé sur cette photo, en double page, dans Philosophie Magazine. C’est pas tant pour frimer dans le train que j’achète cette revue mais pour réfléchir, de temps en temps, à quelques concepts ou idées qui ne m’effleureraient pas l’esprit autrement. Je cherchais quelque chose de simple pour illustrer ce que je pense du battage fait, ces temps, autour des élections, les américaines et les françaises. Les unes se terminent aujourd’hui, les autres sont en cours de développement médiatique….

Lire la suite Lire la suite

Adieu Pariscope …

Adieu Pariscope …

Apprenant la nouvelle, c’est un flash d’un retour arrière immédiat qui s’est produit. Quand j’ai débuté dans la distribution des journaux, à Paris, il y avait tous les mercredis matin la parution de ce titre. Un petit format, identique à celui de son concurrent « L’officiel des spectacles », qui n’était pas très facile à mettre en pile pour faire des paquets. Il n’y avait pas de machines à cercler à ce moment, on faisait ça tout simplement avec de la ficelle….

Lire la suite Lire la suite

Atelier 9

Atelier 9

Voilà, sans avoir participé à tous les exercices, j’envoyais hier soir le dernier de la saison, le 9. Je mets le texte ici, comme d’habitude, mais je vous y ajoute quelques photographies du lieu. C’est un endroit devant lequel je passe de temps en temps, et c’est le sujet de l’exercice qui m’a poussé à m’y arrêter. Je ne suis pas vraiment satisfait de ce texte, mais il y avait une date butoir, aujourd’hui !! Comme à chaque fois, ça…

Lire la suite Lire la suite

Immobilité …

Immobilité …

  Il n’attend pas, il a stoppé sa marche et il écoute. Les boutons d’or à ses côtés se sont figés à l’instant, il est aux aguets. Il regarde au loin, sans inquiétude, alors que l’orage monte. Il regarde vers le lointain, là-bas, comme vers un autre bord et ne pressera pas le pas en repartant. Il écartera de ses bâtons les hautes herbes vertes, mouillées et froides, mélangées aux fleurs des champs, pour éviter de tremper son pull. Il…

Lire la suite Lire la suite

Mouvement …

Mouvement …

Ce n’est pas le geste d’une chorégraphie et pourtant il ne semble pas naturel. Le plongeur, avant de se jeter à l’eau, prend son élan un peu de cette façon, s’appuyant fermement sur ses jambes, et de ses bras étirés derrière son dos, ensembles, symétriques, va s’élancer en les propulsant vers l’avant. Il n’y a là pourtant aucune précipitation, aucune énergie vive, pas d’effort. C’est naturellement que les bras vont reprendre leur rôle de balancier pour accompagner la marche. Les…

Lire la suite Lire la suite

De retour, deux images qui restent, là …

De retour, deux images qui restent, là …

Abruptement, en fouillant vite fait dans le stock de photos, mises dans un bric à brac habituel, promis d’être ordonné, classé, trié, mais qui restera très vraisemblablement en vrac comme tous les autres, je tire deux images. Elles représentent deux moments aimables de la quinzaine de pérégrinations. Voici les « bocalées » de la Tantine, pour la fin du repas champêtre. (Photo Didier) Et une des affiches vues à La Roche sur Yon où nous avons fait escale pour les trois expos…

Lire la suite Lire la suite

Atelier d’écriture, quatrième …

Atelier d’écriture, quatrième …

Toujours d’aller voir la consigne sur le site de François Bon, parce que vous la repréciser maintenant, j’en suis incapable. http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4342 Voici donc, en cent mots très exactement, ma contribution. Ne plus bouger. Lutter pour sentir la vie revenir. Cette peau si sèche qu’elle est frottée d’un gel glacial. Ça bip alentour. Les yeux ensablés résistent à toute ouverture. Ne pas savoir encore si la pensée sera de retour. Entendre ce petit râle avec détachement. Des écoulements se font, rien…

Lire la suite Lire la suite

Atelier d’écriture, troisième …

Atelier d’écriture, troisième …

Pour les consignes, reportez-vous au site de François Bon, qui vous dit ce qu’il faut savoir. http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4338 Voici mon truc. Là, en dessous, ou là, si vous préférez : Carnet ———————————————————————————— – 1 –  moleskine nom féminin (anglais moleskin, de mole, taupe, et skin, peau)   Étoffe de coton lustré, que l’on employait autrefois pour faire des doublures de vêtements. Toile vernie imitant le maroquin ou le cuir, constituée par une étoffe recouverte d’un enduit et d’un vernis. (Elle est utilisée en gainerie et en reliure.) –…

Lire la suite Lire la suite