Archives de
Catégorie : Non classé

Vingt-neuvième Juin

Vingt-neuvième Juin

Deux choses pour ce soir, puisqu’en fin de compte, c’est bien souvent en toute fin de journée que je me précipite vers mon clavier pour l’article du jour. Le mot article étant proposé par WordPress qui « Fièrement propulse » les dits articles, car je ne me serais pas permis moi-même d’utiliser ce mot du monde le la Presse écrite. Monde que j’ai bien connu, mais très en coulisses, un peu comme un ramasseur de balles à Roland-Garros, mais tout autant que…

Lire la suite Lire la suite

Dix-neuvième Juin

Dix-neuvième Juin

Depuis ce matin j’ai projet de vous dire deux trois choses sur, autour de Juliet Berto, qui m’est revenue en mémoire à la fin d’échanges sur facebook. Et puis la journée est passée, chaude, bien trop chaude déjà car nous ne sommes qu’en juin, mi juin. Je n’en ai pas arrosé mes tomates ce matin, j’ai produit l’exercice 5 de l’atelier au lieu de ça. Mais là, j’ai pas envie. Alors à demain.  

Dix-septième Juin

Dix-septième Juin

« j’ai pris le temps de ne pas écrire » Juliette Cortesse sur son blog. https://desnouvellesdejuliette.blogspot.com/2018/06/le-fantasme-decriture-tout-ou-la.html Bonne nuit.

Seizième Juin

Seizième Juin

De la chaleur en veux-tu en voilà. De bonne heure et de bonne humeur nous étions, aujourd’hui tous deux, au jardin. Dégraisser un laurier rose et un laurier sauce d’un trop plein des croissances de ce printemps, humide et chaud, ça pousse partout. Traiter les buis. Finir la tonte en déplaçant de gros pots. Rempoter une agapanthe, c’était fait mais mal. Puis elle a fait du pain, puis nous avons fait trois courses, comme on dit. Un tour dans un…

Lire la suite Lire la suite

Quatorze Juin

Quatorze Juin

Faut croire que la journée fut invisible… elle est passée toute seule. J’ai pourtant arrosé les tomates deux fois car j’ai peur que le mistral ne me les dessèche complètement. J’ai « travaillé » sur les exercices de l’atelier d’écriture, et ça me prend beaucoup de temps. mais qu’est-ce que c’est chouette. Vous aurez ça tout à l’heure, pour le vrai quinzième !!

ATELIER D’ECRITURE FRANCOIS BON HIVER 2017 (2)

ATELIER D’ECRITURE FRANCOIS BON HIVER 2017 (2)

Trois souvenirs de cinéma, de salle de cinéma, de film dans une salle de cinéma, ou ailleurs. Sannois 1969 Marcher en rang pour rejoindre le cinéma de la ville, sans doute sous l’autorité directoriale pour une telle occasion, dont la rareté faisait tout le prestige. Je ne savais rien des comédies musicales, ni populaires franchouillardes, ni américaines endiablées et miroitantes, et en fait c’était une opérette filmée.Vas savoir!! «Violettes impériales» ou «La belle de Cadix», je ne sais plus et…

Lire la suite Lire la suite

Pour un réveil studieux, mais tellement éclairé…. Michel SERRES au petit déjeuner.

Pour un réveil studieux, mais tellement éclairé…. Michel SERRES au petit déjeuner.

Pour certains d’entre vous, vous n’êtes pas sans connaitre mon admiration pour ce que raconte cet homme. J’ai lu plusieurs de ses livres (les moins ardus), nombre d’articles, mais aussi visionné bien des conférences, entretiens  et documentaires à son sujet. Il a du savoir, mais aussi une vraie qualité de raconteur d’histoires. Même si son sourire disparaît dès que la fin de son intervention…. Là, c’est un voyage dans l’espace et le temps, une histoire de l’homme en 48 minutes…

Lire la suite Lire la suite