Seizième Juin

Seizième Juin

De la chaleur en veux-tu en voilà. De bonne heure et de bonne humeur nous étions, aujourd’hui tous deux, au jardin. Dégraisser un laurier rose et un laurier sauce d’un trop plein des croissances de ce printemps, humide et chaud, ça pousse partout. Traiter les buis. Finir la tonte en déplaçant de gros pots. Rempoter une agapanthe, c’était fait mais mal.

Puis elle a fait du pain, puis nous avons fait trois courses, comme on dit. Un tour dans un magasin bio, et on remarquait la clim bien froide, des amandes d’Espagne, des figues de Turquie… hum, bio, ok, mais si on commençait par des produits locaux, non? Mais, c’est vrai que pour les farines, le choix est plus vaste. On restait bien un petit 1/4 d’heure et nous fûmes les seuls clients.

Pas touché aux ateliers aujourd’hui. Peux pas être partout, non plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *