Marie-Hélène LAFON

Marie-Hélène LAFON

« J’ai en bouche le goût des chemins, goût de soir mouillé, d’air cuit de soleil, goût de neige, quand elle va venir, quand elle est venue, quand elle est là, qui comble le chemin, le rempli, le déborde. le chemin ressurgira, au temps doux, restitué, lavé, équarri. toujours les chemins reviennent à eux, nous reviennent, donnés, ouverts »

Marie-Hélène LAFON in « Album », Editions Buchet-Chastel, pages 33 et 34 du texte « Chemins »

J’ai découvert cette auteure par hasard, en achetant un de ses livres par pure impulsion, pour la couverture, que voici :

Afficher l'image d'origine

La photo m’a fait penser à mon grand-père, il s’appelait Joseph. Il venait de la terre, aussi.

Je vous en dirai davantage, plus tard.

4 réactions au sujet de « Marie-Hélène LAFON »

    1. Oh, bien heureux d’avoir des tes nouvelles ici !!
      Merci pour ton commentaire, et celui au sujet de … l’univers.

      L’univers, le fin fond du Cantal, le monde est un village !!

  1. Grande découverte pour moi Marie-Hélène Lafon. Commencé par les Derniers Indiens, puis Sur la Photo, L’annonce et Les pays.
    Ecriture humaine, âpre, grinçante comme une vieille armoire et dense comme le regard perdu d’un vieux paysan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *