Non, je ne veux pas être un thermomètre.

Non, je ne veux pas être un thermomètre.

11913 Hippolyte Taine 1828 – 1893 « Voyage en Italie »

« Certainement, il est imprudent de noter ici ses premières impressions, telles qu’on les a ; mais, puisqu’on les a, pourquoi ne pas les noter ? Un voyageur doit se traiter comme un thermomètre, et, à tort ou à raison, c’est ce que je ferai demain comme aujourd’hui »

Bon, voilà un bon exemple de la contrainte…. Hippolyte Taine m’était jusqu’à aujourd’hui inconnu, comme le chantait Barbara à propos de Nantes. Philosophe et professeur qui fut académicien, il semble bien oublié désormais.

J’applique donc le choix du hasard, vous laisse avec la citation car je n’ai en rien l’envie d’être un thermomètre, ça se met dans des endroits pas trop agréables !!

Une réaction au sujet de « Non, je ne veux pas être un thermomètre. »

  1. Bravo monsieur Taine. J’irai même plus loin : nous sommes tous des thermomètres ambulants, parfois même des thermomètres en bullant, car qu’est-ce que notre sang qui nous constitue, sinon du mercure qui monte et descend au gré de nos émotions.
    Nous ne vivons pas, nous sommes vécus. Et vive les thermomètres et la thermodynamique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *