Encore un petit coup de Glenn Gould….

Encore un petit coup de Glenn Gould….

Cette fois chez Beethoven.

Alors, c’est toujours la même chose, me direz-vous? Ben oui. C’est toujours la même chose, la même chaise, cette même main suspendue en support des doigts de l’autre qui produisent la musique. C’est toujours cette même immersion dans la musique.

Oui, parfois, c’est bien, parce que c’est toujours pareil.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *