Atelier d’écriture Hiver 2016

Atelier d’écriture Hiver 2016

Je rempile pour cette deuxième période hivernale des ateliers de François Bon.

Je vous laisse aller chercher les indications et « contraintes » sur son site http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?rubrique172 et sur sa chaîne YouTube https://youtu.be/Cx1FWlufWmE

Voici mon texte.

 

En cherchant une autre maison je trouvais celle-ci ; entrer dans un rêve ; faire le tour virtuellement et déjà tomber sous le charme ; situer plus précisément sur une carte ; estimer l’éloignement du village ; des villes voisines ; découvrir que le propriétaire est une municipalité ; suis-je bête ; évidement puisque l’église lui appartient déjà ; demander davantage de photographies ; prévoir d’aller rapidement sur place ; prendre rendez-vous avec le maire ; échanger avec le secrétariat ; y aller ; prendre les clefs chez la voisine ; les fenêtres on été changées ; les portes sur l’extérieur devront l’être ; entrer par l’arrière ; par le jardin du curé ; en parler avec un vieux monsieur du hameau ; les plus jeunes des dix habitants ont soixante ans ; oh, oui, il y a beaucoup de travaux ; et puis faut voir la charpente ; les lauzes, ça coûtent ; le vide sanitaire est plein d’eau l’hiver ; faut drainer ;c’est insalubre, qu’ils ont dit ; les derniers locataires sont partis sans payer des loyers ; le maire dit que c’était pour leur rendre service ; vous savez comme sont les gens ; ouvrir les volets : c’est grand ; tout est à faire ; on peut tout faire ; imaginer les soirs d’été sous les étoiles ; silence ; lumière de l’éclairage public la nuit ; casser un mur et mettre une verrière ; faire venir les amis ; la campagne ; monter à l’étage ; grandes pièces habitables immédiatement ; on en fait dormir plein, ici ; en bas on pense juste pour nous ; grande pièce unique cuisine-salon-bureau-bibliothèque ; garder le plancher ; de l’étage aller au grenier ; la charpente est bonne ; si vous le dites ; des trous de lumière entre les lauzes ; le dégâts des eaux, c’est rien ; faites une proposition ; on reviendra ; je vous écrirai vite ; revenir l’après-midi ; faire une vidéo ; faire des photos ; en parler avec la voisine ; logements sociaux, logements de vacance pour démunis ; des gens du Nord, dix enfants ; ça marchait droit ; ils n’avaient jamais vu la campagne ; rentrer à l’hôtel ; en parler ; encourager le rêve ; revenir roder le lendemain ; la cloche sonne les heures ; on fera une proposition ; elle sera acceptée ; c’est pas cher, tellement de travaux ; la chaudière est récente ; mais l’assainissement ; garder le vieux plancher en bas ; déplacer la salle de bain ; lettre de proposition très officielle pour une offre ; conseil municipal ; validation ; confirmation ; notaire, compromis, ça va vite ; on reviendra la semaine prochaine ; tant à faire qu’on pourra tout faire ; avis divers ; conversations téléphoniques ; renseignements pris, le budget enfle ; revenir ; sur son piton, visible des collines alentour, la bâtisse est majestueuse ; beaux murs en pierre ; venir avec un architecte ; pas envie de donner son avis ; tout à faire mais tout est possible ; budget ; il s’en va ; taches au plafond ; froid ; plancher moins joli ; coût toiture à refaire ; électricité à normaliser ; plomberie défaillante ; l’étage propre mais triste ; tout est trop grand ; papier peint pendant ; chaque idée est un coût en plus ; l’indispensable mange ce que je peux y mettre ; les yeux plus gros que le ventre ; la mariée n’est plus si belle ; ne rien pouvoir suivre sur place ; tout à reprendre ; non décidément; un mauvais rêve : je n’achèterai pas le presbytère ;

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *