Huitième Juin

Huitième Juin

En fait c’est déjà le neuf, mais pas vu passer le temps. On est dans la petite maison aux volets rouges. Le petit jardin propose une herbe haute d’une cinquantaine de centimètres, et d’autres herbes folles éparpillées dans l’allée, jusque sur le mur de soutènement de la grange. Un après-midi de jardinage s’offre à nous demain, enfin tout à l’heure.

François Bon a lancé son atelier d’été. Faudra pas trop traîner pour y aller et démarrer l’affaire.

Que j’aime être ici au calme d’une campagne d’image d’Épinal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *