C’est l’printemps.

C’est l’printemps.

Levé à l’aube, j’ai l’impression que ça y est, c’est le printemps. Un truc bizarre en voyant le jour se lever, comme s’il était enfin de bonne humeur, comme moi pour m’être sorti du lit si tôt. A l’horizon un fin trait rouge qui hésite à passer au jaune, il fait frais mais on sent que la journée sera douce, la lumière arrive rapidement avec une sorte de gourmandise à manger le ciel. Y’a pas à dire, c’est le printemps, même pas besoin d’une hirondelle. 

J’ai posté ça, sur ma page facebook, le matin du jour officiel du printemps sur le calendrier des Postes, comme quoi les pressentiments, c’est pas de la foutaise!

Bientôt six mois que nous sommes installés dans cette si belle campagne, et toutes les craintes des uns et des autres sur notre choix se sont envolées. Chaque matin, je vois le jour se lever avec douceur (enfin, quand le brouillard n’est pas de la partie, ce qui, cet hiver arrivait de temps en temps mais régulièrement). Du calme, au sens de non agitation mais avec de l’activité, pour le corps et pour la tête, en un juste équilibre, comme salvatrice.

On dirait une pub de dépliant touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *