VELOURS POURPRE

VELOURS POURPRE

1686 Pierre Corneille 1606 – 1684 « Médée Act II Scène 5 « 

Avocat général de la Table de Marbre à Rouen. Le plus grand de nos auteurs tragiques, nous dit l’Académie Française, alors je vais pas aller contre. Mais « Avocat général de la Table de Marbre à Rouen », ça, ça m’en bouche un coin, sans dec’ !

«  Souvent je ne sais quoi qu’on ne peut exprimer

Nous surprend, nous emporte, et nous force d’aimer ;

Et souvent, sans raison, les objets de nos flammes

Frappent nos yeux ensemble et saisissent nos âmes. »

C’est Le coup de foudre, et pis c’est tout, non ?

Pour moi, Corneille c’est un souvenir merveilleux d’une représentation à l’Odéon de « L’illusion comique », avec Henri Virlogeux et Gerard Desarthe. Une amie ouvreuse m’avait eu une place, et j’étais tout d’abord très impressionné par la salle… et puis l’arrivée de Virlogeux par le fond de la salle. Mise en scène Giorgio Strehler.

Desarthe et Virlogeux

C’était en 1984. Grace à cet internet si souvent décrié, en cherchant un peu, j’ai trouvé la plaquette de présentation du spectacle avec l’affiche du spectacle, et une photo réunissant les deux acteurs que j’évoque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *